Ardèche : fossiles et pierres


L'Ardèche est un territoire particulièrement riche pour découvrir l'histoire de notre planète. En observant les traces laissées dans les paysages, on peut ainsi parcourir plusieurs ères géologiques. Et si on se baisse un peu, de petits trésors se révèlent à nous...

Cet article s’inscrit dans le cadre du collectif de blogueurs de voyage « En France Aussi ». Le thème du mois de janvier, "pépites à la campagne", a été lancé par Solange, du blog Seniors en vadrouille. Vous trouverez le  concours du mois en bas de cette page.


Le Pont des étoiles est un site connu des amateurs de fossiles en herbe. Il se trouve sur la route entre Rompon et La Voulte. Vous le trouverez facilement, un parking a été aménagé, avec des panneaux explicatifs.






En restant vers le bord de la route, et en scrutant avec patience le sol et les petits cailloux, on arrive à voir ces petites étoiles, qui font moins d'un centimètre de diamètre. 

Les étoiles sont en fait les restes fossiles d'un animal appelé "lys de mer" ou crinoïde. Ce sont des tronçons de la "tige", sur laquelle s’accrochent des bras qui ressemblent à des feuilles de fougères. Les lys de mer existent encore, on en trouve deux espèces en méditerranée, mais ils sont surtout présents dans les mers tropicales.

Attention, ce site est protégé, ne le détruisez pas. Vous pouvez ramasser quelques fossiles trouvés par terre, mais sans utiliser de marteaux ou de piolets pour casser la roche.





Plus loin, on peut découvrir d'autres fossiles marins. Il faut imaginer cette vallée recouverte par la mer, il y a plus de 160 millions d'années. Ici, les fossiles sont enfouis dans le sol argileux. Ils sont en quelque sorte protégés par ces marnes : ils subissent moins d'altération par les pluies, le vent, les intempéries. 






En se promenant dans la garrigue, on peut trouver des dents de requin. Les requins ont la particularité de posséder de très nombreuses dents, qui se renouvellent au cours de leur vie. Certains requins ont ainsi plusieurs milliers de dents tout au long de leur vie. Pas étonnant donc, qu'on en retrouve fossilisées, d'autant plus que les partie dures des animaux se sont mieux conservées au fil des millénaires.






De même, on trouve ici des morceaux de  "rostres de bélemnites". Les bélemnites sont les cousins des pieuvres et des calmars actuels. Ils possédaient une sorte d'os, un peu comme l'os des seiches, mais en forme de balle de fusil. C'est cette partie de l'animal qui est appelée rostre. C'est rare d'arriver à découvrir un rostre entier. En voici deux morceaux que j'ai trouvés au même endroit, mais il n'est pas sûr qu'ils proviennent de la même bête.






On connait tous les ammonites ou leurs empreintes gravées dans la roche. En voici une, découverte un peu plus loin, fixée sur un rocher, du côté de Saint Priest. 





Dans les marnes de Rompon se trouvent aussi de toutes petites ammonites entières. Sur la photo en dessous, l'ammonite fossile est à droite, et à gauche, j'ai mis une coquille d'escargot actuel,  pour se rendre compte de la taille. L'ammonite est une lointaine cousine du nautile. Ce n'est pas un escargot, même si la coquille ressemble. Elle avait des petites tentacules qui sortaient de la coquille, un peu comme un calmar !




Voici une photo de nautile, avec une petite collection d'ammonites de la colline de Crussol, présentée au Musée de Valence.




Et voici la pépite, pour rester dans le thème du mois :





Alors pas besoin de se précipiter sur le site, il s'agit seulement d'une pépite d'"or des fous" (qui mesure 8 millimètres de long !). C'est ainsi qu'on appelle les pierres de pyrite, qui contiennent du fer. Et l'ancienne mine de fer de La Voulte est justement dans le coin.


Le site du Pont des étoiles est intéressant pour s'initier facilement aux fossiles. Il fait aussi l'objet de recherches scientifiques. Bernard Riou, paléontologue, est un habitué de cette vallée. Il y a découvert des trésors - pas seulement des coquillages, mais aussi des animaux dont les parties molles ont été conservées : une pieuvre, un requin, un calmar, une langouste... 

Tous ces fossiles - et bien d'autres sont désormais présentés au Museum de l'Ardèche, qui se trouve à Balazuc, dans le sud de l'Ardèche. Une belle occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de notre planète... mais ceci est une autre histoire - à venir dans un prochain article !




Préparer sa visite : avec l'office de tourisme Privas Centre Ardèche l'Ardèche buissonnière
En savoir plus sur le Museum de l'Ardèche à Balazuc, sur les fossiles trouvés dans la vallée de La Voulte - Rompon, avec le site Sciences et nature


Lire d'autres articles :




Le concours du mois 

Ce mois-ci, en partenariat avec Gallimard, l’équipe #EnFranceAussi a le plaisir d’offrir à nos lecteurs le beau livre En Forêt 500 idées d’escapade nature en France.

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit, avant le 30 janvier, de laisser un commentaire : 
ci-dessous ou sur un autre blog participant à l’opération ET aussi sur la page Facebook de #EnFranceAussi (en indiquant le blog sur lequel vous avez laissé votre commentaire).





16 commentaires:

  1. Moi qui était étant jeune passionnée de fossiles et minéraux, là tu me donnes envie d'aller y faire une petite virée aux beaux jours. Je ne pensais pas que l'on pouvait trouver tant de petites merveilles dans l'Ardèche.

    RépondreSupprimer
  2. que de découvertes ! c'est étonnant !

    RépondreSupprimer
  3. Bon maintenant, j'ai une énorme envie d'aller là bas chercher des étoiles !! C'est trop beau !! merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
  4. Joli reportage... cela donne envie d'y aller ou d'y retourner

    RépondreSupprimer
  5. j espère pouvoir découvrir ce coin de France
    la France regorge de beautés hein

    RépondreSupprimer
  6. Génial de trouver des vestiges de la mer si loin. J'adore la géologie, je le note dans un coin de tête pour peut être m'y arrêter avec les garçons !

    RépondreSupprimer
  7. Les fossiles me fascinaient lorsque j'étais petite!! merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  8. Petite, je collectionnais les fossiles et les jolies pierres, alors forcément, ces "pépites" me parlent tout particulièrement. Un déplacement pro aux côtés de géologues m'a fait découvrir les rostres de bélemnites, pas en Ardèche mais dans la Drôme voisine. Mais ces minuscules crinoïdes sont une totale découverte pour moi !

    RépondreSupprimer
  9. Ca doit être génial de faire de telles découvertes, un peu comme une chasse aux trésors. Et c'est fascinant de trouver des traces de vie marine alors que la mer n'est pas tout près. Jolie découverte, merci !

    RépondreSupprimer
  10. Cela doit être impressionnant de retrouver ces véritables trésors.
    Jolie découverte.

    RépondreSupprimer
  11. C'est incroyable de trouver ces petits fossiles si près de chez nous! Le temps d'un après midi, on se prend pour un archéologue et on furète un peu partout à la recherche des trésors du passé!

    RépondreSupprimer
  12. Les fossiles et pierres sont magnifiques ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Contrairement à moi, je devine que tu es déjà une connaisseuse en la matière... Ce site a l'air en effet très sympa pour s'initier aux fossiles, en faisant soi-même ses recherches et découvertes... C'est une belle motivation ! Merci beaucoup pour cette intéressante et instructive découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au pont des étoiles, c'est vraiment bien expliqué, et accessible. Donc pas besoin d'être spécialiste !

      Supprimer