mardi 23 avril 2019

Balade à Saoû


Aujourd’hui nous partons pour Saoû (prononcez sou), au cœur de la Drôme.
Saoû, c’est un lieu unique, de toute beauté. C’est à la fois une forêt et un village, le tout niché dans un chaos rocheux géant. 

Les géologues parlent de « synclinal perché » pour désigner cette vallée littéralement soulevée à 450 mètres de hauteur par les plissements de la tectonique des plaques, au moment du grand chaos qui a donné naissance aux Pyrénées. Le massif de Saoû s’est ainsi trouvé coincé entre les Alpes et le Mont Ventoux, à ce que j’en ai compris !

Saoû depuis le bord de la Drôme, vers Allex



Saoû depuis Suze

Saoû depuis la Roche sur Grane

De loin, le massif ressemble à une forteresse ou encore à un navire gigantesque. Il est bordé à l’est par « les  Trois becs », qui culminent à 1589 mètres et qu’on aperçoit depuis l’Ardèche, en face.

Allez, on démarre ! Depuis le parking à l'entrée du village, une vue magnifique s'offre à nous. Le village de Saoû est installé comme une sentinelle à l’entrée de la vallée. De hautes falaises de calcaire dominent les maisons.



Le village de 500 âmes comprend quelques placettes et ruelles sympas. Des boutiques de créateurs et plusieurs restaurants sont ouverts en saison, ainsi que des commerces d'alimentation. L'ambiance est assez chic - Saoû est une destination prisée des Valentinois le weekend, et des Parisiens en été, les tarifs s'en ressentent...



La rivière la Vèbre descend des montagnes et traverse le village. Il faut prendre le petit pont sur la droite, puis remonter la ruelle. 



Nous allons longer la rivière et sortir du village pour suivre un beau chemin jusqu’au camping.



Les falaises ne sont jamais bien loin. Elles attirent aussi de nombreux grimpeurs.







Derrière ce piton rocheux se cache l'ancien village médiéval. Il n'en reste que quelques maisons dans le quartier dit du château. Vous trouverez le descriptif d'une boucle de 2h, "entre Roc et Estang" sur le site Balades en Drôme Ardèche. Aujourd’hui, nous faisons demi-tour, pour aller reprendre la voiture et continuer à balader dans la forêt.

en attendant la floraison de la lavande !


La forêt se situe sur toute la vallée, sur 12 km de long et 2,5 de large. Au fond, elle abrite les ruines de l’Auberge des Dauphins, qui était (déjà !) la destination branchée des Valentinois dans les années 30. Gastronomie et fêtes somptueuses étaient à l’honneur. Après la mort du riche industriel à l’origine de cette auberge, Maurice Burrus, s'en est suivie une période d’abandon.


Heureusement, le site a survécu aux velléités des promoteurs. Le temps a passé et depuis quelques années, c’est le département de la Drôme qui en est le propriétaire. Le site a été aménagé, c’est un ENS - espace naturel sensible, et l’accès est réglementé – parking obligatoire pour tous les véhicules à moteur, chiens en laisse et même interdits sur les alpages… Un projet de site culturel est en cours, dans les anciens bâtiments de l’auberge, depuis déjà de longues années ! Pour patienter, une série de panneaux a été aménagée ; elle raconte l’histoire du lieu.



Au fil des millénaires, la faune et la flore de cette vallée quasi-fermée ont prospéré, avec peu d’échanges avec l’extérieur, ce qui en fait une poche intéressante de biodiversité, riche de multiples espèces, pour le plus grand plaisir du visiteur qui prend le temps d’observer.


Erables, tilleuls, frênes, aulnes, noisetiers, saules, hêtres, chênes… de très nombreux arbres composent cette forêt, auxquels il faut ajouter des espèces plantées au XXème siècle : cèdres de l’Atlas, séquoia, pins noirs, mélèzes…
Voici quelques photos, prises à différentes occasions :

lys Martagon, juillet 2016

Lézard vert occidental

orchidée pyramidale ?, juillet 2016

Catananche bleue, juillet 2016

La forêt de Saoû offre de nombreuses possibilités de balades : de larges chemins à plat, une piste forestière de 12 km, des chemins de montagne pour grimper sur les sommets, tous les marcheurs, et aussi les vététistes, y trouveront leur compte.
Pour en savoir plus :
Consulter les topoguides : Office de tourisme du pays de Saoû
En savoir plus sur la forêt : ENS FORÊT DE SAOÛ
Séjourner : OT du pays de Saou
Les villages perchés de la Drôme - OT Vallée de la Drôme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire