Bleu Collioure

Bleu Collioure


Collioure est un gros village blotti contre les Pyrénées, les pieds dans l'eau. J'aime y retourner profiter de la mer, des ambiances colorées et des balades aux alentours. Je vous y emmène ?




Pour moi, à Collioure, le bleu est la couleur dominante, celle qui a rempli mes yeux tout au long des séjours. Et justement, BLEU, c'est le thème de ce mois de janvier, du RDV, des blogueurs de voyage #En France Aussi, avec Tiphanya du blog AvenueReineMathilde.com aux commandes. Vous trouverez la carte avec tous les autres articles en bas de cette page.

Collioure est un tableau qui change en permanence, au gré des heures et des saisons. Au petit matin, le bleu du ciel et de la mer se parent de nuances roses. En fin d'après-midi, quand le vent souffle un peu, la mer brille comme une émeraude.



Et la tramontane apporte des touches de bleu marine, cependant que les mouettes restent bien à l'abri des rochers.



En parlant de couleurs, je me suis demandée d’où venait le nom « côte vermeille ». Parce que vermeille, c’est rouge vermillon, donc très loin du bleu. L’explication serait une démarche touristique. En 1912, M. Mengel, président du club touristique du Canigou, propose d’appeler ainsi la région des Albères : « C’est la côte qui à l’aurore se réveille sous le flamboiement rouge vermeil des cimes du Canigou et voit s’exonder de la Grande Bleue, dans une auréole de pourpre, le soleil d’orient… ». On peut plus prosaïquement y voir le souhait de se démarquer de la « Côte d’Azur ». Et vermeille va avec merveille ;)



Le charme de Collioure tient aussi pour beaucoup à ses ruelles. Elles forment un labyrinthe, qui s’étire du bord de mer jusqu’en haut de la colline. 





En bas, se trouvent la plupart des boutiques et des restaurants. Si comme partout, on trouve des babioles industrielles, il y a aussi de jolis produits - par exemple cette boutique d’espadrilles et de tissus catalans, les magasins des fabriques d’anchois, les caves à vin... 





Côté restaurants, le choix est vaste ! Et même en basse saison, de nombreux restaurants restent ouverts. Cuisine catalane, terre et mer, et beaucoup de poissons, de plateaux de coquillages. Port-Vendres et son marché au poisson (la criée) n’est qu’à 10 minutes en voiture. C’est vraiment agréable de déjeuner ou de diner au bord de l’eau. Surtout que les fêtes sont en rendez-vous : fête de la mer, feux de la Saint Jean, les soirées à Collioure sont animées.





Un autre point que je trouve très chouette à Collioure, ce sont les galeries ou les ateliers d’art. On les découvre en montant dans les ruelles étroites, on trouve pas moins de quarante artistes qui créent ou exposent à Collioure ! Un aperçu sur le site de l'office de tourisme, et aussi sur le site de René Sausse
Sans oublier le musée d’art moderne, qui propose de magnifiques expositions - j’avais adoré celle sur Hanicotte, en 2017.





Et les ruelles ont plus d’un secret à partager : bougainvillées, aloès, cistes, grenadiers, lantanas, orangers, yuccas, plumbagos… se cachent dans de minuscules jardinets ou sur les rebords des fenêtres. Les tuiles et les gouttières vernissées témoignent de traditions anciennes - en vert, les habitants travaillent sur des terre, en bleu, les pêcheurs. Les maisons sont pimpantes, sans être factices.  De nombreuses locations sont proposées pour les vacances, mais le village est encore habité. On trouve des commerces alimentaires, plus deux grands (et superbes !) marchés hebdomadaires, le mercredi et le dimanche.





A ne pas rater : le Château Royal, situé en bord de mer, en plein centre du village. C’est vraiment une visite à faire, avec des vues magnifiques sur la mer et sur la côte. On y fait aussi un voyage historique, depuis les rois de Majorque jusqu’aux temps plus sombres - quand le palais était une prison pendant la seconde guerre mondiale. 




Et si vous choisissez de séjourner à Collioure, les alentours offrent de belles découvertes - la côte jusqu'à Cadaques en Espagne, le musée Dali à Figueres, les villages des Albères, Céret, L'Ille sur Tet et ses orgues,  le petit village perché de Castelnou, le jardin des Capellans, la plage de Paulilles... - mais ceci est une autre histoire…






Collioure est bien adapté aux #TeamSansVoiture. Le village est desservi par le train et de nombreux cars. Par contre, garer sa voiture relève du challenge en été. L'astuce consiste à se garer à Argelès et à venir à pied ou en bateau. Mais le mieux, c'est bien sûr d'y séjourner pour profiter pleinement du site à toutes les heures du jour et de la nuit !

Pour préparer votre visite : le site de l'office de tourisme

Toutes les photos de cet article ont été prises avant 2020. En ces temps de corona virus, j’aimerais faire passer le message suivant : faites-vous VACCINER dès que possible, pour sauver des vies, la vôtre et celle des autres, pour que nous puissions tous vivre, librement, et faire de beaux voyages !

Et pour lire d'autres articles et voir la vie en "Bleu" :


12 commentaires:

  1. de superbes couleurs! Et beaucoup à voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Collioure, c'est le plaisir des yeux en toutes saisons :)

      Supprimer
  2. Belle incitation au voyage. Bien documentée, bien illustrée ... même si l'on connait déjà cela donne envie d'y retourner.

    RépondreSupprimer
  3. Collioure est très loin de chez moi mais ce village me donne toujours très envie a chaque fois que vois ou lis quelque chose le concernant. Merci pour le voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux prévoir de rester une semaine ou deux dans le coin, il y a bcp d'autres coins à voir, dans un rayon de 30 km !

      Supprimer
  4. J'y suis allée cet été, je compte y retourner bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. Cela fait plusieurs années que nous ne pouvons pu y aller, à cause de la foule et la difficulté de s'y garer, c'est bien dommage, car j'adore cette ville et sa citadelle au bord de l'eau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en plus en camping car, cela doit être bien compliqué... le mieux est d'y aller à pied ou en bateau depuis Argelès ou Port Vendres.

      Supprimer
  6. J'en ai souvent entendu parler, mais n'y suis jamais allée. Les petites ruelles sont superbes ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus elles sont quasiment toutes piétonnes, à cause des escaliers !

      Supprimer
  7. J'y suis allée hors saison, et c'est vraiment une ville très agréable, comme tu le dis ! Merci pour cette douceur au coeur de l'hiver !

    RépondreSupprimer