samedi 5 janvier 2019

À table ! les éphémères à Chomérac

Il s'en passe de drôles de choses, le 2ème dimanche de juin, dans le paisible village de Chomérac, en Ardèche. C'est le jour des éphémères, où les habitants du vieux quartier du Château habillent les  maisons, les calades, les courettes, les jardins, et même la rivière. Toutes les facéties sont permises - poétiques, cocasses, loufoques, artistiques, ingénieuses, décalées... 

Pour le 1er article de 2019, je vous emmène… en 2017 ! Le thème de janvier du  RDV En France Aussi, créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, c’est loufoque, un thème pas vraiment inspirant au début. Mais en me creusant un peu la cervelle, je pense avoir trouvé de quoi répondre à cette proposition d’Olivia, La fille de l’encre.


Les pieds dans l'eau
Les caladins du château préparent cette grande fête chaque année, un énorme travail pour quelques heures de pur bonheur partagé ! Pour pimenter le tout, le thème varie : Effet Mer, Rouge !, Grandeur Nature… en 2017, la table était à l'honneur.
À table, donc.





 la table du château
la table des géants
de drôles de mobiles dans les calades
euh ?
un petit mal à la citrouille ?

M'enfin des gâteaux !
même pas des vrais !

Et pourtant, ils ont l'air si bons !
et il y a de quoi faire !

Les gardes-mangers sont pleins.


Vous prendrez bien un verre de rosé ?


Et un café pour finir cet excellent repas ?

Et le village retrouve sa quiétude dès le lendemain... en attendant juin 2019 !



#EnFranceAussi : loufoque.
Voici les 1ères participations 🙂
* Benoit et le puit d’Enfer dans les Deux-Sèvres
* Ines à Valenciennes
* Annabelle à Marseille
* Pierre en Alsace
* Martine dans le Vaucluse à Carpentras
* Virginie en Savoie à Val Thorens 
* Eimelle dans le Loir et Cher à Blois
* Florence à Marseille
* Sandrine dans les Charentes Maritimes
Et la super carte de Pauline pour suivre les participations sur la carte de France !
————————————————————————————————

jeudi 20 septembre 2018

On va marcher sur la lune ! Balade au volcan des Chirouzes


Aujourd’hui, nous allons faire une balade un peu plus longue. Comptez 5 heures de marche, prévoyez le pique-nique, et démarrez par une belle journée ensoleillée – sinon, ça glisse dans le pierrier de lave… Mais ça en vaut la peine ! Des paysages à couper le souffle. Nous allons au bout du monde accrochés aux flancs d’un volcan – éteint depuis longtemps, quand même.


samedi 1 septembre 2018

Le Ron de Coucoulude


Cet article s’inscrit dans le cadre du RDV mensuel des blogueurs  #EnFranceAussi .Le thème du mois sommets est proposé par Pauline du blog Petites Evasions Grandes Aventures . Bonne lecture ! Et n’oubliez pas : en fin d'article, il y a un cadeau à gagner !

Le Ron de Coucoulude, ce n’est pas le sommet de France le plus connu… Un indice : il se trouve dans le massif du Tanargue. Arg, le Tanargue ? et c’est quoi, un Ron ?
Le Ron de Coucoulude s’élève à 1448 m. On dit ron en occitan, pour ranc, le rocher. Le Tanargue est un massif ardéchois qui s'étend sur trois vallées, jusqu’au Gard et à la Lozère. Tanargue vient de Taranis Arga, Taranis le (dieu du) tonnerre, arga la montagne : la montagne du tonnerre. De fait, les orages arrivent très vite et peuvent être très violents à cet endroit – pensez à vérifier la météo avant de partir !
Assez bavardé, on démarre la balade.

samedi 18 août 2018

Ailhon : une balade à l’ombre des pins !


Aujourd‘hui nous partons pour le village d’Ailhon. Cette balade est en grande partie à l'ombre des pins, ce qui est bien agréable en été. Il faut 3 heures pour faire l'aller-retour, une boucle est aussi possible - le tout tranquillement, en prenant le temps de musarder, de regarder le paysage et de lire les panneaux... Peu de dénivelé, mais des cailloux et quelques pentes bien marquées, à quelques  endroits.


Le chemin démarre à  Fons sur le parking de la mairie. Nous allons traverser la forêt pour rejoindre le village d’Ailhon. C’est bien sûr possible de faire l’inverse, mais alors le chemin monte au retour. Bref, nous voilà partis de Fons, en suivant le balisage jaune et blanc. On en profite pour visiter le village, blotti dans un écrin de verdure. 
Le chemin monte vers l’église Saint André, passe le cimetière, et s'enfonce dans la forêt.